Jeudi 9 février 2012 4 09 /02 /Fév /2012 20:29

Chapitre 7

 

Juste avant la fin du film, Dave éjacula dans la bouche de Jane. La jeune fille avala le foutre du garçon et se nettoya rapidement pendant que Dave refermait son pantalon.

 

"C'était bien," a dit Dave. «As-tu pris du plaisir? »

 

«N.», a commencé à chuchoter le jeune fille, mais en répondant "Oui Dave, j’ai vécu un moment merveilleux !"

 

«Bon, dit-il en souriant. "Allons ! La nuit est loin d'être terminée."

 

Jane se colla étroitement à Dave en sortant du cinéma. Elle était gênée, il l'avait contrainte à sucer les hommes venus regarder le film, et voulait désespérément ne pas être vu avec lui. Elle avait mis des années à se créer une réputation en tant que femme irréprochable. Maintenant, à cause de ce produit chimique stupide, elle était en train de se faire une réputation de salope prête à tout pour se faire baiser, y compris sortir avec des types comme Dave ! Tout le monde se servait d’elle : d'abord les employés de la Bibliothèque de droit, puis le doyen, puis le service de sécurité, puis son propre demi-frère, et maintenant le petit ver sur qui elle avait l'habitude de marcher à l'école secondaire. Qui serait le prochain?

 

Une fois dans la voiture, Jane demanda si elle pouvait parler normalement. Dave hocha la tête.

 

"Comment as-tu su ?" demanda t-elle.

 

« À propos de toi? . . . Eh bien, tu l’ignore peut-être, mais j’ai quelques amis à l’Université. L'un d'eux travaille à la bibliothèque et m'a parlé de ce qu'ils ont fait de toi. »

 

"Alors tu en as conclu que tu allais pouvoir avoir ta petite revanche sur moi ! », dit-elle, en faisant la moue.

 

Dave sourit à pleines dents, ce qui eu le don d’exaspérer Jane.

 

« Salaud ! Tu n’as donc pas de conscience . . . ! »

 

« La ferme ! », ordonna Dave.

 

Instantanément les mâchoires de Jane se serrèrent et Dave quitta le parking et se dirigea vers l'autoroute.

 

« Tu n’es qu’une petite garce qui a toujours obtenue tout ce qu’elle a voulu . . . qui passe son temps à écraser ceux qui croisent son chemin pour avancer ! »

 

Jane commença à gémir.

 

 «Mais je ne suis vraiment pas un mauvais gars. Pas vraiment. Mais il ne sera pas dit que je ne profiterai pas à fonds de l’occasion qui m’est donnée ! . . . Maintenant, je veux que tu me dises tout ce que l’on t-a commandé de faire."

 

Jane renifla et lui dit tout.

Au moment où elle termina sa confession, Dave s’arrêta au motel local.

 

«As-tu une carte de crédit?", demanda Dave.

 

"Oui, mais ..."

 

« Tu va payer pour la chambre », dit-il.

 

Jane ne résista pas. Elle savait que la nuit était loin d'être terminée.

 

Dave escorta Jane dans la chambre d'hôtel. La chambre était petite et spartiate. Il y avait une TV / radio reliée au cable.

 

«Pourquoi ne m’as-tu pas conduite chez toi pour me prendre? »,  lui demanda t-elle.

 

Dave accrocha le carton "Ne pas déranger" sur la porte.

 

«Pourquoi ici?"

 

"Je préfère ne pas te le dire," fut sa réponse.

 

"Donc, je n'aurais pas à voir le genre de trou ou tu vis?", a-t-elle demandé malicieusement.

 

« C'est une interprétation . . . », répondit Dave.

 

«Ici, nous pouvons être aussi bruyants que nous voulons l’être . . . et nous ne dormirons pas beaucoup ce soir, c'est certain."

 

Jane jeta son sac sur la table et a lança ses chaussures au loin. «Alors quoi maintenant, Dave? Tu bande, je suce, je baise . . . tu me la mets dans ma bouche, dans mon cul, en moi, sur moi, autour de moi . . . je me masturbe, tu me masturbe, je te branle . . . J’ai baisé au moins cinquante gars depuis quelques jours. Ma chatte est devenue un garage à bite! Mon cul est si élargit qu'il siffle si le vent souffle! Qu'est-ce qu’il me reste à subir? Huh? "

 

Jane se tenait là, avec sa chemise qu’elle venait de déboutonner au sol, ses seins dans son soutien-gorge, parfaitement visibles. Dave Saint-James était là tout simplement avec le regard désemparé que Jane connaissait bien. Elle avait finalement repris le contrôle de la situation. Il ne savait pas comment répondre à son audace!

 

Puis il sourit.

 

« Enlève tout », dit-il.

 

Elle soupira. « Oh, OK . . . ».

 

Elle a enlevé sa mini-jupe, ses bas, ses porte-jarretelles, puis finalement son soutien-gorge et sa culotte, nonchalamment, comme si elle était seule dans sa propre chambre.

 

"Voilà!" dit-elle, en se frottant les seins. «Que dois-je faire maintenant?"

 

"Maintenant, sort dehors."

 

"QU'EST-CE?" s'écriait-elle en se dirigeant vers la porte.

 

"Baise le premier gars que tu rencontreras après avoir ouvert la porte, peu importe qui il est. Baise-le comme tu n’as jamais baisé personne avant."

 

« S'il te plaît », dit-elle, alors que sa main tremblait sur la poignée de porte," ne fais pas cela . . ."

 

« Ferme les yeux », dit-il.

 

En fermant les yeux, sa main tourna la poignée  et ouvrit la porte. Elle a commencé à marcher nue dans le parking. Vers quel genre de problème allait-elle s'engager?

 

« S'IL TE PLAÎT », supplia t-elle!

 

«Retourne-toi et ouvre les yeux."

 

Jane obtempéra et vit Dave dans la chambre.

 

« Rentre me prouver que tu es une bonne salope ! »

 

Instantanément, Jane entra en refermant la porte derrière elle et alla directement à la fermeture éclair du pantalon de Dave.

 

«Oh mon dieu », a t-elle murmuré, en prenant sa bite en main. « Je croyais que tu allais vraiment le faire! "

 

Elle a pris sa queue avec avidité dans sa bouche, en faisant des sons obscènes de siphonage en aspirant la verge.

 

"Oh la la ouais!", dit Dave avec satisfaction. "C'était juste un avertissement . . . Je pourrais t-ordonner de sortir à tout moment . . .  oh yeah . . .  alors . . . il ne faut pas l'oublier."

 

Jane continua à sucer la bite, tandis que ses mains ôtaient le pantalon. Puis, empaumant le cul de Dave, Jane se mit à le sucer comme une forcenée jusqu’à ce qu'il se vide les couilles dans sa bouche.

 

Puis, sans attendre,  Jane a commencé à frotter ses seins contre la bite.

 

Avec sa queue qui coulissait entre les seins chauds de la jeune fille, il n'a pas fallu longtemps à Dave pour durcir à nouveau. Une fois qu’il fut à point, elle s'est emparée du sexe et l’a conduit dans sa chatte humide.

 

"Ooohhhh ... YEAAHHHHHHHH!", s’exclama Dave avec joie.

 

Il n'a pas eu besoin de plus d'encouragement, et commença à lentement pistonner la chatte de la belle.

 

Jane, elle, ne voulait trouver qu’un moyen de retrouver son libre arbitre afin de pouvoir dire à tous ces tourmenteurs d’aller se faire foutre!

 

"Jouit . . . pour moi ..." dit Dave dans un gémissement.

 

Jane cria en jouissant. Tout son corps tremblait.

« Encore une fois . . . », dit Dave. "Jouit salope ...!"

 

Jane continua à se vider. Elle ne pouvait plus penser. Rien ne comptait plus. Juste sa chatte et la bite qui la remplissait.

 

Il n'a pas fallu longtemps à Dave pour aussi se vider à l'intérieur de Jane.

 

Jane perdit la notion du temps. Elle sentit Dave introduire sa queue en elle, mais cette fois par derrière. Mais cela n’avait pas d'importance. Seule comptait la jouissance qui reprenait . . .

 

Dave n'était en effet pas resté dans sa chatte bien longtemps, alors que  son cul était aussi facilement accessible! Il pénétra l’anus avec une facilité déconcertante. La jeune fille ne lui avait pas mentie : son trou de balle s’était bien élargit !

 

"Jane, OHHH . . .", grogna t-il. "Ton cul . . . est merveilleux! . . . un vrai vagin !"

 

"OOOOHHH! ..",  dit-elle d'une voix cassée entre 2 orgasmes,"P-s'il te plaît! IIIEEEEEEEEEE !!... j'ai besoin de rr-RESPPPPPPPPPPPPPPPPPPP !!!!"

 

"Oh ... Pas encore ... PRESQUE !!!.... UUNNNGGHHHHHHHHHHHH !!!!!!!!!!!!!"

 

Dave frissonna, puis sa queue éclata à nouveau, cette fois dans le cul de Jane. L’adolescente ne pouvait pas le sentir jouir cette fois. Elle était continuellement en train de jouir elle-même depuis si longtemps, et si fort, qu'elle ne pouvait plus rien sentir.

 

« Stop », dit Dave, en retirant sa bite de son cul.

 

Pendant une minute, elle a pensé qu'elle ne s'arrêterait pas de jouir malgré l’ordre. Elle pouvait à peine l'entendre. Son corps entier était douloureux.

 

"Tu es un . . . bâtard . . .", dit-elle d'une voix rauque. "Tu . . . aurait pu me tuer"

 

Mais avant que Dave ait pu répondre, elle tomba de sommeil.

 

Quand elle se réveilla, il était de 2 heures trente du matin.

 

"Hein?" dit-elle, encore un peu dans le brouillard. ".  . Quoi?"

 

Elle était couchée à plat ventre sur le lit, encore nue. Les cuisses écartées. Elle a regardé autour d’elle et a trouvé Dave assis sur une petite chaise, regardant un film porno à la télé. Il était toujours vêtu de ses sous-vêtements.

 

«Je suppose que je ne t'ai pas tué », dit-il avec un sourire.

 

«Espèce de salaud », dit-elle en se levant, grimaçant de douleur.

 

«Pourquoi as-tu fait ça?"

 

« Parce que je le peux », dit-il en la regardant dans les yeux.

 

Jane alla aux toilettes. Dave pouvait entendre la chasse d'eau entre les "OHH" et "AHH" du film porno. Puis il entendit la douche. Il se leva et entra dans la salle de bains.

 

Jane a été surprise lorsque le rideau de douche fut tiré vers l'arrière.

 

"HEY!" dit-elle. «Je vais prendre une douche!"

 

"Alors?" dit-il en fermant le couvercle des toilettes et en s'asseyant dessus. «Je ne t-en empêche pas ! »

 

« Pervers », dit-elle, en continuant à se laver avec le savon miniature de l’hôtel

 

"Joue avec ta chatte ! », ordonna t-il.

 

Les mains de Jane allèrent automatiquement à son clitoris et le frottèrent lentement.

 

"Oooooohh … salaud! Laisse-moi jouir pour ..."

 

Elle se mit ensuite à se pétrir les seins avec une main tout en se secouant la chatte de l’autre.

 

"Tu aimes ça hein cochon ! . . . Allez, branle-toi ! »

 

Dave se déshabilla et entra dans la douche.

 

« Donne-moi le savon », dit-il en refermant le rideau de douche derrière lui.

 

"Cesse de jouer avec ta chatte et lave moi."

 

Elle obéit, plaçant ses mains savonneuses sur sa poitrine velue et commença à masser son tourmenteur.

 

« Tu aimes ça? » dit-elle en essayant de paraître aussi salope qu’elle le pouvait.

 

« C’est ce que tu voulais faire avec moi à l’école ? »

 

Elle abaissa sa main droite vers la bite de Dave et la prit en main, la masturbant doucement.

 

« Que dirais-tu de me baiser? Ouais … en me prenant en levrette … ou, mieux encore, dans mon cul? Hmm? »

 

Mais au lieu de se la refaire, Dave se mit à lui masser les seins avec ses mains et à l’enduire de savon.

 

 «Tu vas voir salope, tu vas adorer ! »

 

Jane ne pouvait pas s'empêcher d’aimer ce que lui faisait Dave. La sensation de ses mains sur son corps, l'eau chaude, le savon …elle n'avait jamais ressenti une telle tendresse avant. La plupart des gars avec qui elle avait eu des rapports, l’avait juste baisée. Même ses vrais petits amis, avant qu’elle ne perde son libre arbitre, ne voulaient que se vider les couilles ! Elle couinait de plaisir sous les caresses.

 

« C’est bon ? »

 

Elle hésita. Elle se sentai bien, mais elle ne voulait pas se sentir bien. Et surtout elle ne voulait pas qu'il le sache.

 

« Sois honnête », dit-il.

 

«Oui », dit-elle automatiquement.

 

Les mains de Dave gravitaient vers son clitoris, qu’il se mit à masser doucement.

 

"Ooohh .. non .. Dave .. ne ... NNNHHHH .... P-s'il te plaît ... Oh lala ..."

 

Elle sentit son corps contre le sien. Elle s'appuya contre le mur de la douche, l'eau chaude dégoulinant sur son corps, croulant sous le plaisir que Dave St-James lui procurait avec ses mains.

 

"Ooohhhh ... OH! ... Mmmmm ... s'il te plaît ... ne t'arrête pas ... Je veux ... Je veux ... jouir OOHHHHHHH !!!!!"

 

Les doigts de Dave continuèrent de la branler avec douceur pendant quelques minutes, l'amenant lentement à son paroxysme. Son corps tremblait, et toute force avait quitté son corps. Seul le mur de la douche et le corps chaud et humide Dave la maintenait debout.

 

« OOh, Dave ! C’est trop bon . . . trop gentil ! »

 

Puis, reprenant ses esprits : « C’était super ! Mais pourquoi ne pas te trouver une fille qui veut être avec toi, je veux dire VRAIMENT avec toi, pas sous la contrainte. »

 

«Peut-être plus tard», dit-il en reprenant ses seins à pleines mains et en se remettant à les pétrir de plus belle. "Mais maintenant tu as besoin d'un ami ..."

 

«J'ai des amis ! », s’exclama Jane.

 

"Non. Tu as des profiteurs ! Les gens qui pensent que tu es une salope ! Et qui profite de toi ! »

 

 "Et tu penses qu’il peut en être autrement?"

 

Il sourit.

 

 «Étant donné ma chance, oui."

 

Effectivement, pensa t-elle. Tout le monde voulait abuser d’elle ! Sa famille, ses amis, ses professeurs, les étudiants, les inconnus . . .

 

"Oh, d'accord ... Et maintenant?"

 

«Maintenant », dit-il, « nous allons baiser. Ensuite, nous verrons comment supprimer certaines de tes commandes !"

 

Jane sourit. Pour la première fois depuis longtemps, quelqu'un voulait enfin en mesure de lui venir en aide.

 

Dave lui affirmait qu’il pouvait annuler la majorité des consignes implantées dans son esprit. Elle voulait lui faire confiance.

Dave lui assura pouvoir la libérer pour la semaine prochaine.

 

Malheureusement, il dû aller à une conférence au Canada non prévue le lendemain, et ne pourrait être de retour avant la semaine suivante.

 

Il allait falloir patienter. Et subir . . .

Par histoires-erotiques-de-soumission-feminine - Publié dans : L'humiliation de Jane, par Alexis - Communauté : Soumissions féminines
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • : Le blog de histoires-erotiques-de-soumission-feminine
  • Le blog de histoires-erotiques-de-soumission-feminine
  • : femmes Histoires érotiques
  • : "Histoires érotiques de soumission féminine" est le blog des histoires érotiques de soumission de jeunes filles et jeunes femmes (éducation anglaise, dressage, punition, fessées, BDSM, etc)par des hommes ou des femmes dominatrices, écrites par Alexis, administrateur de ce blog. Ce blog se veut aussi le reflet de ses goûts en matière d'érotisme (récits d'autres auteurs, photos, dessins,etc).
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Recherche

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés