Vendredi 2 janvier 5 02 /01 /Jan 08:51

Chapitre 2c  – Exercices pratiques : bouffer des chattes.

-------

Gwynn, décide que Tammy devrait commencer à pratiquer l'amour avec les femmes de suite. Plus précisément ses cousines et elle.

-------

"OK, je pense les filles que Tammy a eu une première prise de connaissance suffisante de la poitrine d'une femme d'aujourd'hui, nous devrions maintenant passer à la partie la plus importante de l'anatomie féminine avec laquelle Tammy doit devenir très intime."

Gwynn fit quelques pas vers  le canapé et s’assit, puis enleva  sa culotte se retrouvant ainsi complètement nue. Puis elle écarta les jambes et se rapprocha un peu sur le bord du canapé. Tammy leva les yeux toujours dans un état second, allongée  sur le sol et vit la chatte de sa tante étalée devant elle. Ses poils pubiens bien taillés, en forme de triangle, pas rasé comme une petite fille.

"Apportez votre cousine les filles"

Tammy secoua la tête et dit: «Non Non Non Non!"

Ses cousines  attrapèrent chacune un de ses  bras et la tirèrent vers l'avant. Tammy essaya de se lever. Becky la fit trébucher et elle tombé à genoux à nouveau, puis Kari et Becky la traînèrent vers l'avant jusqu'au canapé et lui mirent les mains derrière la tête.

"Tammy, Tammy, Tammy, ne combat pas tes inclinations naturelles. Tu es née lesbienne, tu es née pour le plaisir des femmes, pour les embrasser, embrasser et téter leurs seins et bien sûr lécher leurs chattes. Je me sens privilégiée que la première chatte que tu auras léchée sera la mienne. Je sens que je prends une sorte de virginité. C’est un moment très spécial pour toi. On va le soigner !".

Gwynn plaça ses mains sur chaque côté de sa chatte et ouvrit les lèvres.

"Qu’en penses-tu Tammy? Est-ce une jolie minette? Tu aimes? "

"Alors Tammy, tu ‘aimes pas ma chatte?" dit Gwynn avec une moue contrariée et déçue.

"Eh bien pour une telle grossièreté, Becky, Tammy a besoin d'une punition. Fesse ta cousine lesbienne et cochonne pour son impolitesse jusqu’à ce qu’elle se mette à apprécier  ma jolie chatte".

Becky, toujours plus sure d’elle-même et dominante, sourit et se mit à fesser  brutalement le cul déjà rouge et douloureux de sa jeune cousine.

SMACK! SMACK! SMACK! SMACK! SMACK! SMACK!

Les claques tombaient dures et rapides sur le cul de Tammy.

"Cesser de lutter!"

SMACK! SMACK! SMACK! SMACK! SMACK! SMACK!

"Pas de  . . . noon . . . pas . . . s’il vous plaît . .  .pas."

«Maman, elle fait vraiment un blocage !"

SMACK! SMACK!

"Tammy, arrête la lutte contre tes pulsions. Tu sais que tu vas devoir t’exécuter et nous lécher la chatte. Tu sais que tu es faite pour cela ! ». Elle fit signe à ses filles Tammy fut poussée en avant.

SMACK!

Son visage était devant le vagin de sa tante, ses lèvres à un pouce des plis humides de la chatte de sa tante. Tammy pouvait voir le sanctuaire de sa tante, la partie la plus intime d'une femme, ouvert et prêt pour ses soins. Elle pouvait sentir sa tante, l'odeur musquée ne ressemblait à rien d'autre. Et puis ses lèvres ont été forcées contre les lèvres intimes de sa tante, sa bouche fermée était sur le vagin !

Gwynn ne pouvait pas se contenir, le simple contact des lèvres de sa nièce, forcée à son service, forcée par sa fille à sucer sa chatte, lui procura un orgasme.

Le pouvoir qu'elle ressentait en dominant s les femmes était sa dépendance, le sexe était presque secondaire. L’impuissance, la réticence et éventuellement la soumission de ses victimes était son aphrodisiaque.

"Oh mon Dieu!».

"Tire la langue et lèche son con!", a déclaré Becky en continuant de fesser sa cousine à pleine volée.

WACK! WACK!

Gwynn commença à frotter sa chatte contre la bouche fermée de Tammy, l’enduisant de son jus. Gwynn ne giclait pas comme une star du porno, mais elle était incroyablement humide et les joues et le nez de Tammy furent bientôt étincelants de son jus de chatte.

"Lèche!" hurlait Kari.

WACK!

Becky frappait de nouveau.

WACK!

Les 2 filles battaient de bon cœur le cul rouge de Tammy en alternance.

WACK! WACK!

"Lèche!» disaient-elles à l'unisson.

WACK! WACK!

"Lèche !!"

WACK! WACK! WACK! WACK!

Tammy commença à sangloter ouvertement mais elle fit enfin serpenter lentement sa langue entre ses lèvres serrées. Elle sentit une partie d'elle-même mourir à l'intérieur comme elle était forcée à lécher le vagin de sa tante. Sa bouche était déjà couverte du jus de sa tante et quand sa langue est venue au contact avec la chatte de Gwynn elle a été surprise par la douceur de la peau et l'humidité, mais le goût était le plus choquant. La saveur musquée était différente de tout ce qu'elle avait goûté auparavant.

"Ohhh ouais, tu peux baiser. Enfoncer ta langue, lécher de haut en bas! "Gwynn prit Tammy par  la tête, alors que celle-ci commençait à lécher la chatte. "Quelle bonne fille, quelle bonne petite lécheuse de chatte. Tu es une bonne petite lécheuse Tammy. Ooohhh Tammy tu es une bonne petite baiseuse. »Tammy a commencé à lécher de haut en bas le vagin en face d'elle.

"Lèche mon clito" Tammy ne savait pas ce que sa tante voulait dire, elle ne savait pas ce qu'était un clitoris.

"Qu’elle genre de sotte es-tu?", a déclaré Becky, "Le clitoris. Le petit nœud au sommet de son vagin. Lèche et mordille."

WACK!

Et pour motiver Tammy, Becky lui claqua à nouveau le cul.

Tammy senti son ancien moi mourir, disparaître dans le passé, elle n’était plus une jeune fille qui ne savait pas lécher une chatte, elle avait maintenant eu des relations sexuelles avec une femme, ce serait un mensonge de dire qu'elle ne avait pas maintenant. Et si quelqu'un lui demanda si elle était gay? Pourrait-elle dire non? Elle a commencé à pleurer sur elle-même alors qu’elle léchait et mordillait le clitoris de sa tante. Gwynn gémit d’extase au cunnilingus. La petite fille ne savait pas encore bien lécher mais le simple toucher et la force érotique de ce qu’elle vivait suffisait à son extase.

"Aaaaha aaaaahhooooo dieu dieu dieu dieu ! Tu es une bonne fille." Et elle frissonna, soupira et jouie. Ses filles libérèrent la tête de Tammy et la laissèrent se retirer de la chatte de sa tante.

Après qu'elle était descendue de son deuxième orgasme, elle se pencha et attrapa délicatement la tête de Tammy, sous le menton."Tammy, il est donc clair pour moi que tu es une lesbienne, je ne peux pas croire qu’une femme normale puisse être une aussi bonne lécheuse de chatte "Gwynn savait qu'elle mentait, Tammy n’était pas encore bonne, mais bien sûr, Gwynn ne s’en souciait pas,. Il lui fallait asservir Tammy et elle savait qu’avec la pratique Tammy allait vite s’améliorer. Gwynn leva les yeux vers ses filles et a demandé, "Qui est la prochaine?"

Bien sûr, Becky s’avança de suite. Tammy est resté à genoux devant le canapé, physiquement et mentalement brisée, comme Gwynn se leva et Becky s’assit en face d'elle. Tammy regardait tristement becky avancer ses fesses, enlever son short de dentelles et le jeter par-dessus  son épaule, exposant sa chatte d’adolescente sans retenue, Tammy était un peu choquée de voir que l'ensemble de la région pubienne était dépourvue de poils, la chatte de sa cousine était entièrement rasée, glabre.

"Allez chérie, lèche-moi maintenant." Elle écarta les jambes et s’ouvrit pour Tammy.

Kari poussa simplement l'arrière de la tête de Tammy cette fois et Tammy se pencha sans autre provocation et commença à lécher la chatte de sa cousine. Becky attrapa le dos la tête de Tammy, plongeant les doigts dans les cheveux blonds de sa cousine et en tirant la bouche de l’adolescente fermement contre sa chatte. Elle croisa les chevilles sur le dos de Tammy et ferma les yeux comme Tammy commença à la manger.

"Oooh Dieu . . ., je vais te laisser me faire ça tous les jours petite pute !" Becky manœuvrait la bouche de Tammy en arrière et de haut en bas. Elle déplaçait la langue de la jeune fille sur la partie de sa chatte où elle la voulait. " ooooh ... maintenant lèche mon clitoris, suce, suce!" Impuissante, Tammy se laissait guider.

Gwynn se tenait nue à côté du canapé, «Je vais aller prendre un verre, vous les filles continuaient à entrainer Tammy, je serai bientôt de retour," Elle glissa son peignoir rose sur le dos et se dirigea vers la cuisine.

"Ooohh ouiiiiiiiiiiiiii Oh mon Dieu ... oh oh oh. "Becky commença à faire aller et venir ses lèvres contre la bouche de Tammy qui était vigoureusement plaquée contre sa chatte maintenant. Tammy eut peur de manquer d’air et essaya de se retirer. Elle commença à faiblement frapper l'arrière des cuisses de Becky, mais Becky ne voulait pas se voir refuser son plaisir et elle a commencé à crier: «Oui! Oui! Oh mon Dieu oui! ». Son orgasme éclata sur le visage de sa cousine piégée. Son jus força son chemin dans la bouche ouverte,  éclaboussa le visage de l’adolescente et coula sur la poitrine de la jeune fille, trempant la fragile nuisette.

"Dépêche-toi  Becky, je veux moi aussi me faire bouffer la chatte "gémit Kari.

«Kari, arrête de pleurnicher», déclara Gwynn alors qu’elle revint avec un verre de vin blanc. "Chacun son tour. Tammy  pourra te bouffer la chatte quand tu le voudras, elle aura besoin du plus de pratique possible."

«Je suis désolée maman."

"Ce n’est pas à moi que tu dois t’excuser pour ta grossièreté, mais auprès de ta sœur."

Kari tourna vers sa sœur, "Désolée Becky. Je vais attendre mon tour ".

Becky a juste souri et soupira, "Ok sœurette, j’ai terminé de jouir," Elle enleva ses mains et les chevilles de derrière la tête de Tammy. Becky se pencha en avant et avant que Tammy puisse s’échapper embrassa la jeune fille à pleine bouche sur ses lèvres trempées par son jus. "Mmmmm mmmmm" dit Becky à travers le baiser, avant de relâcher Tammy et de dire: «Mon dieu, tu es une sacrée baiseuse chérie !" Sur ce, elle a balancé sa jambe au-dessus de la tête de Tammy et se tint derrière elle alors que Kari prenait son tour,

Kari tira son string à ses pieds et a alors commencé à s’asseoir à la place de Becky, "eeeew Maman, Becky a trempée le canapé."

"Oh mon Dieu, Becky, elle t-a vraiment fait de l’effet !", a déclaré Gwynn en riant. "Ne t’inquiète pas Kari chérie, ta cousine va nettoyer pour toi avant que tu t’asseyes."

Tammy regarda sa tante et a remarqué l'iPhone dans sa main, juste au moment ou sa tante la prenait en photo.

"Oooh quel beau tableau," Elle sourit, "le jus de chatte de ta cousine coule sur ton menton."

Avec l’iPhone, Gwynn montra à Tammy à quoi elle ressemblait.

Tammy pouvait voir son visage, trempé et dégoulinant de mouille et ses seins clairement visibles à travers la soie imbibée de la nuisette. Tammy baissa la tête de honte. Comment en était-elle  arrivée là ? Il y a quelques jours à peine, elle était juste une fille normale, vivant ici avec sa mère et sa tante et ses cousines. Bien sûr, sa mère semblait toujours être occupée ces derniers temps, avec le groupe ou quelques femmes, toujours hors de la maison pour des courses, mais c’était une vie normale.

Maintenant, sa mère avait disparu, elle ne savait pas où et sa tante la contraignait à devenir une lesbienne. Qu'allait-elle faire? Elle secoua la tête. "S’il vous plaît puis-je avoir une serviette ?"

"Non. Je ne pense pas. Tu dois tout d’abord lécher tous les jus de ta cousine sur le canapé. C’est de ta faute s’il est dans cet état ! Tu l’as fait jouir ! Il faut réparer !".

Gwynn hocha la tête vers Becky qui poussa par l'arrière de la tête Tammy vers le canapé. Tammy, forcée, lécha le jus de chatte maculant le canapé. Elle lécha et lécha jusqu'à ce que le plus gros était nettoyé. Puis Kari ne pouvant plus attendre, sauta devant Tammy et tira avec force sa bouche au contact de sa chatte. Tammy lécha sa troisième chatte.

SMACK!

Becky frappa son cul pour faire bonne mesure.

Tammy travailla le con de sa cousine  Elle léchait et suçait la fente et le clitoris, tout comme elle l'avait appris avec sa tante et Becky.

Rapidement Kari jouit aussi sur le visage de Tammy. Tammy haleta comme sa cousine la poussa à plusieurs reprises sur son entre jambe, "NMMAA! NMMAA! NMMAA! NMMAA! "Kari ignora ses protestations et utilisa son visage brutalement.

"Aaahhh I" je viens. AAAH! eeeeeeeeeeeeeee! "cria-elle."Ahhh ... ahhhh ... eeee ... oooooo ... ooooh ... oh ... oh mon dieu!  . . . C’était super! "Finalement, elle  assoupli sa prise et laissa sa cousine  sortir d'entre ses cuisses.

Après que Kari ait eu son tour, les trois femmes nues assises sur le canapé l’une à côté de l'autre, jambes écartées firent passer Tammy de chatte en chatte pendant une heure, critiquant sa technique, lui donnant des conseils sur la façon de faire mieux. À la fin de la session Tammy avait mangé chacune de leurs chattes trois fois. Sa bouche était douloureuse, sa langue engourdie et son cul rouge.

Gwynn finit par se lever et alla chercher un dîner. Elle glissa le peignoir sur elle et ses filles allèrent à l'étage mettre des sous-vêtements propres et des t-shirts. Gwynn fait exprès de laisser Tammy dans l’état ou elle était, couverte de mouille, le tissu de soie de la nuisette accrochant à son corps, la bouche pleine du goût de chatte et son cul rouge et douloureux les fessées reçues.

Gwynn saisit son poignet et l'emmena dans la cuisine. Tammy eu des frissons. Alors qu’elle était ainsi transie, ses cousines (chaudes et propres) étaient assises à la table de la cuisine et tchataient avec  leurs amies. Tammy du préparer le repas pour tout le monde. Sa tante se tenait à côté d’elle avec un verre de vin rouge et lui fit faire le dîner pour eux toutes, la plautant régulièrement  sur la poitrine ou son cul alors qu’elle lui expliquait quelque chose. Elle  «vérifiait» aussi régulièrement si elle était encore humide en lui caressant la chatte.

Quand le dîner fut fait, tout le monde passa à table. Ensuite, Kari et Becky partirent pour voir un film avec leurs amies  pom-pom girl et Gwynn fit nettoyer la cuisine à Tammy, puis ranger le salon.

Tandis que les filles étaient dehors, Gwynn laissa Tammy aller à l'étage et faire ses devoirs.

Car si Tammy était lesbienne, elle avait aussi une scolarité.

Par histoires-erotiques-de-soumission-feminine - Publié dans : Tammy et Gwynn, par Annie The Slick - Communauté : Soumissions féminines
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • : Le blog de histoires-erotiques-de-soumission-feminine
  • Le blog de histoires-erotiques-de-soumission-feminine
  • : femmes Histoires érotiques
  • : "Histoires érotiques de soumission féminine" est le blog des histoires érotiques de soumission de jeunes filles et jeunes femmes (éducation anglaise, dressage, punition, fessées, BDSM, etc)par des hommes ou des femmes dominatrices, écrites par Alexis, administrateur de ce blog. Ce blog se veut aussi le reflet de ses goûts en matière d'érotisme (récits d'autres auteurs, photos, dessins,etc).
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Recherche

Calendrier

Octobre 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés